Faire installer ses plomberies par un plombier professionnel

Publié le 23/01/19

Pour être sûr que vos dépannages de plomberie soient réalisées dans les règles de l’art, faites appel à un professionnel. De même, il saura vous offrir les meilleurs conseils pour le choix de votre tuyauterie.

 

plumber-228010_1280

Quelle tuyauterie choisir ? Encastrée ou apparente ?

Les tuyaux encastrés et apparentes possèdent chacune leur particularité. Le choix dépendra donc de vos besoins et de vos exigences.

Les tuyauteries encastrées

Pour les travaux de plomberie d’une maison, on utilise des centaines de mètres de tuyaux. Lorsqu’il faut poser ces tuyaux à l’intérieur de la maison, des tiges foncées parcourent le mur et des tuyaux PVC se dessinent sur les parois de la maison. On assiste à une décoration typique de notre intérieur. Un artisan plombier à Paris réalise l’installation des tuyaux à encastrer qu’il s’agisse d’une rénovation ou un projet neuf. Le principal atout de la tuyauterie encastrée est évidemment son encastrement. Ce type d’installation permet de diminuer les espaces destinés à la plomberie. Vous n’aurez plus également à contempler les tuyaux en PER ou en PPR qui cheminent à travers les murs et les portes de votre maison.

Les tuyauteries apparentes

La tuyauterie apparente présente l’avantage d’être facile à installer. On n’a pas besoin de trouer les murs. Il suffit tout simplement de mettre les chevilles pour les colliers de fixation est le tuyau est posé. Avec ce type d’installation, il est facile d’intervenir si besoin. En cas de fuite ou de bouchon des canalisations par exemple, les réparations seront plus simples en détachant les tuyaux et les raccords du circuit d’installation. Un autre avantage de la tuyauterie apparente réside sur son côté décoratif d’intérieur. Effet, les tuyaux d’aération ou d’eau, les cuivrés et ceux en métal éveillent une véritable inspiration pour intégrer une déco de style vintage ou industriel dans votre intérieur. Ils peuvent même servir d’accessoires et de mobiliers décoratifs : étagères, porte rideau, piétement de table, luminaire et d’autres.

Les différents types de raccord de plomberie

Si la tuyauterie est importante, l’installation ne sera pas faite sans le raccord de plomberie. En effet, chaque tuyau possède son raccord. Il existe certains joints qui sont mixtes et peuvent s’adapter à tous les types de tuyau :

  • Le raccord cuivre: nécessite une soudure pour son assemblage. Il est solide, fiable et généralement encastré ;
  • Le raccord laiton: à souder sert à raccorder deux éléments de matière diffé Il est utilisé pour le raccord en robinetterie ;
  • Le raccord PVC : à coller est facile à installer ;
  • Le raccord PER : à compression ou à glissement est fiable et bénéficie d’un montage rapide, mais ils nécessitent l’utilisation des outils spécifiques;
  • Le raccord rapide : bicône ou appelé aussi raccord amé Il simplifie la pose des circuits;
  • Le raccord à sertir : destiné au tube multicouche, au PER et au PB. Il est très étanche et empêche le phénomène de la corrosion.

Certes, les montages des raccords en plomberie doivent être effectués dans les règles d’art pour avoir une parfaite étanchéité.

L’intervention des professionnels pour les travaux de plomberie

Le plombier est le professionnel qu’il faut appeler en cas de dépannages urgents : débouchage de canalisation, fuite de robinet, engorgement du système d’évacuation d’eaux. Tous les travaux liés au système de plomberie nécessitent l’expertise d’un artisan plombier à Paris. Effectivement, la plomberie est un domaine complexe qui exige des compétences particulières. Les plombiers suivent alors des formations durant de nombreuses années afin qu’ils soient autonomes devant un chantier. Ils doivent être capables d’identifier le problème de plomberie pour chaque situation et y apporter la solution adéquate. Ils doivent également être agiles, précis et crédibles. Des telles capacités ne sont pas acquises au hasard. Ce sont les fruits de plusieurs années d’apprentissage.

Les tâches propres à la plomberie

La plomberie englobe tous les travaux de bâtiment qui touche particulièrement les domaines de l’eau et du gaz. Le mot plomberie puise d’ailleurs son origine dans l’utilisation du plomb dans les premières canalisations employé pour la circulation de ces fluides. Actuellement, le plomb est interdit et est remplacé par le cuivre, le PER et le PVC, mais en conservant son nom d’origine.

En effet, les travaux qui touchent le domaine de la plomberie sont variés. En cas d’urgence, un plombier peut se charger de colmater une fuite d’eau ou de gaz ou de désengorger des WC ou un évier bouché. Sur rendez-vous, un plombier peut intervenir pour rénover ou installer tous les appareils sanitaires (chauffe-eau, douche, …) et la robinetterie. En tant que professionnel, un plombier doit également guider ses clients à mieux se servir de leurs nouveaux appareils.

La plomberie et les autres spécialisations du métier

Normalement, un artisan plombier ne travaille pas seul, sinon il ne sera pas en mesurer d’effectuer certaines tâches importantes comme la réfection d’une salle de bain ou d’une cuisine. En effet, la présence d’autres professionnels est souvent essentielle avant et après l’installation des appareils sanitaires. C’est pourquoi certains plombiers choisissent de se spécialiser également dans le chauffage ou la pose de carrelage, pour pouvoir offrir à leurs clients un service hors du commun. On trouve aussi des entreprises qui réunissent plusieurs types d’artisans pour réaliser les travaux de plomberie : plombier, électricien, carreleur, chauffagiste, maçon, peintre, … En travaillant en équipe, ils sont en mesure d’accomplir tous les travaux de grande envergure de A à Z : ils partagent les tâches en fonction de leurs spécialisations. En coopérant, le plombier et l’électricien vont ainsi concevoir le réseau de plomberie et électrique pour chaque pièce en collaboration avec le maçon, pour faciliter la mise en place des circuits au moment de la construction.

Les profils d’un plombier

Pour exercer en tant que plombier, les études débutent par l’obtention d’un Certificat d’Aptitude Professionnelle en installateur sanitaire. Puis, il peut être suivi d’une Mention Complémentaire en maintenance en équipement thermique individuel ou d’un Brevet Professionnel en équipement sanitaire ou d’un Brevet Professionnel de monteur en installation de génie climatique.

Pour les étudiants qui souhaitent continuer jusqu’au bac, ils pourront choisir parmi ces trois bacs pro : aménagement et finition du bâtiment, technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ou technicien du froid et du conditionnement de l’air. Puis, plusieurs Brevet de Technicien Supérieur peuvent améliorer les qualifications des plombiers en génie sanitaire, thermique, climatique, frigorifique. Ces aptitudes leur permettront de travailler aussi bien en industrie que chez les particuliers.

Répondre à cet article
 
CommentLuv badge