Archive pour avril 2022

Réduire la température de votre chauffe-eau

Publié le 21/04/22

Il existe de nombreuses raisons pour réduire la température de votre chauffe-eau. Vous pouvez non seulement économiser de l’énergie, mais vous éviterez également des accidents brûlants. La mauvaise température peut également encourager la croissance des bactéries légionnelles. Cet article vous donne quelques directives pour réduire la température de vos chauffe-eau.

 

278788153_1357779184649229_4291988900010507196_n

Réglage de la température trop élevée peut provoquer des accidents brûlants

Les brûlures d’eau chaude représentent environ 20% de toutes les blessures brûlantes chaque année, plus de 2 000 enfants sont hospitalisés pour des accidents brûlants. De plus, la majorité des accidents brûlants se produisent dans la salle de bain et la cuisine. La bonne nouvelle est que la plupart de ces blessures sont évitables. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils sur la manière de prévenir les accidents brûlants.

Les groupes de risque les plus élevés sont des enfants et des personnes âgées. La peau d’un enfant est particulièrement sensible aux températures élevées et les personnes âgées sont à risque accru de brûler parce que leurs réflexes sont morts. Le réglage de la température la plus sûre pour un chauffe-eau est de 120degf. Un chauffe-eau avec une température plus élevée pourrait entraîner une brûlure de troisième degré en moins de cinq secondes, ce qui peut causer des blessures graves ou même la mort.

Régler la température trop basse peut économiser de l’énergie

La plupart des chauffe-eau sont réglés sur une certaine température. Bien que vous souhaitiez économiser de l’énergie en ne définissant pas votre chauffe-eau trop élevé, cela peut être dangereux pour votre peau et votre santé.

La température de votre chauffe-eau doit être dans une plage spécifique pour éviter les brûlures. S’il est trop bas, les bactéries peuvent pousser, ce qui pourrait entraîner une maladie de légionnaires. De plus, cela peut entraîner une accumulation de minéraux.

En plus des accidents brûlants, le réglage de votre chauffe-eau trop bas peut entraîner une croissance bactérienne dans le réservoir. Selon les centres de contrôle et de prévention des maladies, les brûlures sont les causes les plus courantes de l’hospitalisation pour les enfants de moins de trois ans.

En outre, il peut être dangereux pour les personnes âgées d’être exposées à de l’eau chaude, car leurs réflexes ne sont pas aussi forts que les enfants. Pour éviter les brûlures, sa plus sûre de régler la température de votre chauffe-eau à 120 degrés.

Si votre chauffe-eau n’a pas de jauge numéroté, réglez-le à mi-chemin entre les marques de faible et moyenne. Si votre chauffe-eau est réglé sur une température plus basse, réglez-le à nouveau. Attendez une journée et mesurez la température dans vos robinets. Continuez à ajuster jusqu’à ce que vous atteigniez votre température cible. De nombreux chauffe-eau ont maintenant deux thermostats pour contrôler la température.

Si vous avez besoin d’un professionnel proche chez vous, vous pouvez consulter thomas-chauffage.be

Réglage de la température trop élevée peut provoquer sa croissance de Legionella

Il est important de noter que les températures comprises entre 95DEGF et 115DEGF sont des conditions idéales pour la croissance et la multiplication des bactéries Legionella. Quitter votre chauffe-eau défini sur cette plage entraînera une croissance massive et une multiplication des bactéries.

Si vous souhaitez empêcher ce problème, essayez de régler la température sur 120degf. Cela ne tuera pas les bactéries, mais inhibera leur croissance. Même si la température à 120degf est la meilleure pour la croissance de Legionella, vous ne devez pas oublier que les bactéries sont toujours présentes et peuvent être transmises à d’autres personnes via de l’eau.

Tuyau de plomberie : tout ce qu’il faut savoir

Publié le 06/04/22

Comme vous le savez, toutes nos habitations sont équipées de tuyaux qui facilitent la circulation de l’eau dans toute la maison, et il existe plusieurs types de tuyaux, de ce fait, nous allons vous présenter dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur les tuyaux de plomberie.

 

Tuyau de plomberie

 

Qu’est-ce que c’est une tuyauterie ?

Tout d’abord, ce qu’il faut savoir, c’est que la tuyauterie est une composante indispensable de la plomberie, c’est à l’aide des raccords et les joints, qu’ils assurent ensemble l’alimentation en eau ainsi que l’évacuation des eaux usées dans tout le réseau domestique.

 

Les différentes types des tuyauteries

 

De ce fait, il existe plusieurs types de plomberie, dont chacun a ses propres avantages et inconvénients

Le tuyau en PVC :

Un tuyau qui est présent principalement dans les tuyaux d’évacuation des eaux usées, son installation est facile car ses joins sont collés et non soudés, de ce fait il est très léger, ce qui le rend très pratique, pour se transporter, et le manipuler. Vous le retrouverez en plusieurs coloris et pour plusieurs usages, eaux usées, fosses septiques, etc…), il est également le moins cher du marché, néanmoins, il est le moins solide et ne supporte pas la chaleur et les UV car il est fabriqué avec une matière qui se dilate facilement.

Le tuyau en cuivre :

 

C’est l’un des tuyaux très populaires, qui a remplacé le plomb dès qu’il a été interdit à cause de sa toxicité, il est utilisé pour le chauffage et la distribution de l’eau. Il est très résistent et efficace vu sa composition qui est en cuivre écroui ou recuit. En revanche, son installation nécessite la présence d’un plombier pour tailler et souder les tuyaux.

 

Le tuyau PER :

 

C’est le tuyau le plus populaire, car il ne nécessite aucune soudure et seulement une bague pour l’installer, ce qui rend son installation très facile, il permet l’alimentation en eau chaude et froide. L’avantage c’est qu’il peut être utilisé pour la distribution d’eau et pour l’évacuation des eaux usées, il est également solide et très résistant.

Le tuyau multicouche :

Comme son nom l’indique, ce type de tuyau est composé de trois couches en métal et en matériel de synthèse, la couche de l’extérieur permet de protéger des rayons du soleil, tandis que celles de l’intérieur assurent une protection contre l’entartrage, la corrosion, et l’exposition au chlore. Il se compose d’une couche en aluminium qui garantit sa solidité, il ne se dilate pas et ne se déforme pas avec le temps, mais son installation est compliquée et nécessite des outillages spécifiques.

Le tuyau flexible :

Ce type de tuyau s’adapte à l’évacuation, et à l’alimentation de l’eau, raison pour laquelle, il existe un tuyau flexible d’alimentation et un tuyau flexible d’évacuation, on l’utilise soit dans des situations compliquées ou urgentes, ses composants peuvent être différents comme le vinyle, l’aluminium et polyester. Il est très souple ce qui facilite son utilisation et son installation, cependant, il demeure résistant à la pression, ne nécessite pas des soudures et peut s’adapter à tous types de raccordements.

 

Choisir votre tuyauterie : Les critères

Ainsi, pour choisir votre tuyauterie, vous pouvez vous baser sur les critères mentionnées auparavant, vous pouvez également vous fier à leur diamètre, dont on distingue quatre, celui de 16mm, de 20 mm, de 25mm, et de 32 mm. Si vous êtes à la recherche d’un tuyau pour l’alimentation de votre lavabo ou WC ou machine à laver, vous devez opter pour les tuyaux de 16 mm, quant à ceux de 20mm, ils sont utilisés pour l’alimentation des petits collecteurs, mais pour relier le premier collecteur au compteur d’eau, les tuyaux de 25 et 32 mm demeurent les plus adéquats.

 

Pour avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à consulter actif-depannage-34.fr.

Quelques éléments à prendre en compte pour bien choisir son couvreur

Publié le 05/04/22

Faire appel à un couvreur est l’un des meilleurs moyens d’assurer une meilleure sécurité à votre demeure. En effet, ce professionnel joue une grande partition dans la société française et fait partie des artisans les plus sollicités. Ce n’est donc pas une surprise s’il existe autant d’agences en matière de toiture.

Mais, la difficulté se trouve bien à cette panoplie de couvreurs. En fait, il en existe tellement sur le marché que faire une option devient un sujet casse-tête. Heureusement, il existe certains éléments sur lesquels vous pouvez vous baser pour faire un bon choix. Nous vous invitons à la découverte de quelques-uns à travers cet article.

 

 

couvreur

 

Lire les avis sur le web

L’un des premiers éléments sur lesquels vous devez vous baser pour choisir votre couvreur de toiture est ce que disent les anciens clients à propos des services d’un professionnel. En effet, il est beaucoup plus facile de vous inspirer de l’expérience des autres pour ne pas faire d’erreur.

Aujourd’hui, une grande partie des professionnels en matière de pose de toiture ont marqué leur présence en ligne. Ainsi, vous pouvez par exemple visiter leur site pour vous renseigner. Mais, les avis sont les éléments les plus essentiels sur un tel site.

Les clients antérieurs de ce professionnel laissent des commentaires qui peuvent être soient positifs ou négatifs. En fonction de leurs opinions, vous saurez s’il faut confier vos travaux à un tel professionnel ou pas.

Faire le point de vos besoins

Avant de vous mettre à la recherche d’un couvreur, il est important que vous ayez une idée sur vos différents besoins. C’est une étape d’une grande importance que vous ne devez négliger. Il s’agit notamment de savoir si vous souhaitez complètement changer votre toiture ou juste rénover une partie.

Avec un couvreur meaux, il vous sera simple de savoir le choix à faire en ce qui concerne les matériaux à utiliser. Mieux encore,  vous devez prendre en compte le lieu où se trouve le chantier ainsi que ce que vous prévoyez en termes de budget. Cela vous permettra de faire la part des choses et d’éviter de nombreux imprévus. Toutefois, ce ne sont pas les seuls critères de choix dont vous aurez besoin.

Vérifier les assurances du couvreur

Beaucoup de personnes l’ignorent, mais l’assurance est un critère de choix très importants dans la réalisation de certains travaux. En France, tous les artisans, en particulier les professionnels, sont tenus d’avoir au moins une assurance dans le cadre de leurs activités. Celle-ci leur permet de faire face aux dommages qu’ils causeront aux tiers dans l’exécution de leurs travaux.

Sans une telle garantie, vous vous exposez à un très grand risque de devoir faire face à des dépenses imprévues en cas de dommages. Demandez au professionnel la preuve d’un certificat d’assurance pour vous en convaincre.

Comparer les devis

Pour faire un meilleur choix, il est important de vous renseigner sur plusieurs professionnels. Ensuite, demandez-leur un devis détaillé de la tâche à accomplir. Avec une telle comparaison, il ne fait aucun doute que vous ferez un choix très avantageux, sans pour autant trop tirer sur votre bourse.

Mais sachez au moins que les offres les moins chères ne sont pas forcément les plus fiables.

Avec ces critères de choix, il ne fait aucun doute que vous trouverez facilement le couvreur qu’il vous faut. Un choix plus réfléchi est un gage de la qualité de l’œuvre à réaliser.