Archive pour octobre 2013

L’entretien d’un chauffe-eau électrique

Publié le 07/10/13

Indispensable pour avoir de l’eau chaude à la maison, le chauffe-eau électrique est un appareil qui a besoin de temps à autre d’un petit coup d’entretien. Une vidange ainsi qu’un détartrage de votre chauffe-eau vous aideront à faire de petites économies sur votre facture d’électricité.

La vidange d’un chauffe-eau électrique

Au cours de son utilisation, la cuve de votre chauffe-eau accumule pas mal d’impuretés. Vidanger son chauffe-eau c’est donc s’assurer qu’il continuera à fonctionner correctement. Avant de vidanger la cuve du chauffe-eau, il est important de couper le courant, mais aussi l’arrivée d’eau.

Pour que l’eau ne se repende pas partout, branchez l’une des extrémités d’un tuyau à la vanne de vidange et introduisez l’autre dans un sceau. Par la suite, ouvrez la vanne destinée la vidange, mais aussi le robinet d’eau chaude. Il est aussi nécessaire d’ouvrir tous les autres robinets d’eau chaude de la maison.

Le détartrage d’un chauffe-eau électrique

Une fois que la cuve de votre chauffe-eau est vide, vous pouvez passer au détartrage de la résistance. Le plus souvent cette dernière est en contact avec de l’eau. Avec l’effet de la chaleur, le calcaire a tendance à se coller à la résistance.

Avant de passer au détartrage proprement dit, commencez par couper l’alimentation électrique du chauffe-eau et fermez l’arrivée d’eau froide. Pour plus de sécurité, vous pouvez couper le disjoncteur.
Ôtez ensuite la protection en plastique du thermostat et dévissez les fils électriques que vous verrez. Une fois que cela est fait, vous pouvez retirer le thermostat.

Vous verrez une bride sur laquelle est fixée la résistance à l’intérieur de la cuve. Cette bride est fixée au chauffe-eau à l’aide de vis ou d’écrous. Après le dévissage, il se pourrait que vous ayez de mal à retirer la bride à cause de la forte présence de calcaire. Secouez-la un peu et elle se détachera.

Sur la résistance, retirez tout le calcaire que vous trouverez. N’oubliez surtout pas de retirer le calcaire à l’intérieur de la cuve. Si vous avez du mal à le faire sortir, vous pouvez également vous servir d’un aspirateur.

Chauffe eau électrique

L’entretien d’un chauffe-eau électrique est important !

 

Faire des économies d’eau à la maison

Publié le 07/10/13

Au-delà du fait que l’eau soit une ressource précieuse à ne pas gaspiller, il serait intéressant de voir dans quelle mesure vous pouvez faire des économies sur votre facture. Voici de petites idées qui vous aideront à faire des économies d’eau chez vous.

Partez à la chasse des fuites d’eau

Bien que cela pourrait vous paraître négligeable, une fuite d’eau peut être très coûteuse à la longue. Une fuite peut se localiser avant et après le compteur d’eau. En effet, pour un robinet qui fuit, comptez jusqu’à 180 € et pour une chasse d’eau, le montant peut avoisiner les 900 € de dépense en une année. Pour une fuite avant compteur, vous allez devoir faire appel à votre fournisseur d’eau. Il se chargera de régler le problème.

Il faut savoir qu’après le compteur d’eau, les fuites qui y sont présentes sont à la charge du propriétaire ou du locataire. Il faudra donc faire appel à un plombier qui se chargera de tout remettre dans l’ordre.

Installer un équipement économe

Pour faire des économies d’eau, il est possible d’installer chez vous un équipement approprié. Déjà présents dans certains lieux comme les hôtels, les grandes entreprises ou encore les toilettes publiques, les économiseurs sont une belle alternative. Les économiseurs d’eau permettent de réguler de façon optimale le débit de l’eau.

Ils permettent de faire des économies de l’ordre de 50 à 60 % sur sa consommation d’eau. De plus, il est à noter que les économiseurs d’eau ne sont pas coûteux. Ainsi, le prix d’achat de vos économiseurs peut s’amortir en moins d’une année. Au bout d’une année, il est possible de faire des économies se situant aux alentours de 100 à 150 €.

D’autres conseils pour économiser de l’eau :

  1. Utiliser que la quantité d’eau dont on a besoin.
  2. Préférer prendre une douche qu’un bain.
  3. Toujours prend soin de bien fermer ces robinets.
  4. Changer les vieux appareils électroménagers qui consomment de l’eau.
  5. Installer chez soi un dispositif pour récupérer l’eau de pluie.
  6. Installer un économiseur pour WC.
  7. Installer un système de double commande pour réguler la quantité d’eau à utiliser.
  8. Collecter de l’eau de pluie pour arroser votre jardin.
  9. Installer des mitigeurs thermostatiques pour régler rapidement la température de l’eau.
  10. Ne pas laisser couler l’eau inutilement lorsque vous faites la vaisselle.

Economies d'eau à la maison

Souder des tuyaux de cuivre

Publié le 07/10/13

Dans le domaine de la plomberie, on retrouve deux types de tuyauterie : l’une composée de tuyaux en PVC (plastique) et l’autre en cuivre. C’est sur la tuyauterie en cuivre que nous allons nous pencher. Pour procéder à sa mise en place ou sa réparation, il est important de maîtriser les procédés de soudure. Pour pratiquer de la soudure sur du cuivre, on utilise de l’étain. Cela permet de jouir d’une tuyauterie fiable, donc qui ne fuit pas.
Il faut savoir qu’en tuyauterie, le soudage des canalisations en cuivre se fait grâce à une technique que l’on appelle le brassage. Ce dernier permet d’assembler efficacement plusieurs pièces de cuivre afin d’assurer une liaison fixe et permanente.

Avant de procéder à la soudure de pièces de cuivre, il est parfois nécessaire de réaliser des découpes. Pour se faire, servez-vous d’une scie à métaux ou encore d’un coupe-tube. Cela vous permettra de réaliser des découpes avec une plus précision.

Afin de parfaire votre découpe, vous pouvez vous servir d’une lime dans le but d’éliminer toutes les petites imperfections apparues lors de la découpe. Pour vous assurer de l’étanchéité de votre soudure, vous devez impérativement nettoyer les emplacements du cuivre qui recevront l’étain. Pour se faire, utilisez un matériel abrasif comme du papier verre. Une brosse métallique pourra éventuellement vous servir. En fin de compte, vous devez obtenir des surfaces totalement polies, qui seront brillantes.

Avant de passer à la soudure, il faut de servir d’un produit dénommé flux. On utilise le flux pour enduire le cuivre avant le soudage. Le flux a pour objectif de protéger le cuivre de l’oxydation, mais aussi de faciliter le brassage. Si vous devez réaliser une soudure à l’étain, il est conseillé d’utiliser un flux appelé pâte décapante ou gel.

Pour revenir à notre soudure, enduisez le pourtour des parties à souder avec du flux de soudure. Une fois cette opération réalisée, emboîtez les différentes pièces de votre tuyauterie qui devront être soudées. Avec un chalumeau ou une lampe à souder, chauffez les tuyaux, jusqu’à ce que le flux commence à bouillir sur l’ensemble des jointures. Retirez la flamme, et posez le fil en étain sur les jointures. Il ne faut surtout pas faire fondre l’étain avec la flamme. Il faudra plutôt penser à faire fondre l’étain au contact du cuivre chaud. Cela vous garantira une étanchéité parfaite.

Soudure sur cuivre

Soudure sur cuivre